Tension des courroies

Centre

International de

Service

TENSION DES COURROIES:

PRINCIPE :

  • La courroie est une pièce utilisée pour la transmission du mouvement. Elle est construite dans un matériau souple. Par rapport à d'autres systèmes, elle présente l'avantage d'une grande souplesse de conception — le concepteur a une grande liberté pour placer les organes moteur et récepteur —, d'être économique, silencieuse et d'amortir les vibrations, chocs et à-coups de transmission. En revanche, elle présente une durée de vie limitée et doit être changée, et la puissance transmissible est limitée, ce qui est parfois un avantage (utilisation comme limiteur de couple).

    La courroie est utilisée avec des poulies, et parfois avec un galet tendeur. L'entraînement s'effectue :

    • par adhérence pour les courroies plates, rondes, trapézoïdales et striées ; ces courroies sont qualifiées d'asynchrones, car le rampement, et éventuellement le patinement (glissement généralisé), ne permettent pas de garantir la vitesse de sortie ;
    • par obstacle pour les courroies crantées, qui sont également qualifiées de synchrones. Ces dernières permettent une transmission de mouvement sans déphasage : par exemple comme les chaînes et les engrenages.

    La procédure de tension est une opération très importante car elle conditionne la durée de vie de la courroie, des paliers et , plus généralement, de la transmission.

    L'utilisation du SM4 est donc essentielle afin d'appliquer une tension de fonctionnement conforme aux preconisations du bureau d'étude et d'éliminer les risques de surtension (ou sous-tension), les problèmes de nuisance sonore et toute contrainte resultant d'un défaut de parallélisme des arbres.

    Indispensable pour la mise en route d'une d'une machine ou lors du remplacement d'organes de transmission, le SM4 accompagne aussi le technicien de maintenance dans ses contrôle réguliers, gages d'une grande fiabilité.

APPLICATIONS :

  • La courroie doit être nécessairement tendue. Le système de transmission doit donc comprendre un système de mise en tension ; la courroie est détendue lorsqu'on l'enlève ou qu'on la met en place, et tendue en fonctionnement.

    Le tendeur est constitué d'une poulie mobile. Il peut s'agir de la poulie motrice ou réceptrice, mais il peut également s'agir d'un galet tendeur tournant à vide.

    • Toutes les pièces mécaniques en rotation sont susceptibles de nécessiter un équilibrage, entre autres :
    • Un vilebrequin de moteur à explosion
    • L'arbre de transmission d'un navire ;
    • Les roues d'un véhicule, etc.

OBJECTIFS :

Les courroies de distribution ont pour objectif de transmettre le couple du vilebrequin à un ensemble de pièces. Suivant la conception du véhicule, vous pouvez retrouver des courroies "accessoire" qui ont pour rôle d'entrainer :
  • L'alternateur.

  • La direction assistée.

  • Etc.